Présentation PowerPoint

Présentation PowerPoint

LOpra de Charles Garnier Diaporama de lOiseau de Feu Cliquez chaque vue Photo anonyme Le mtro na pas encore fait son apparition Paris de lOpra Garnier prise en 1889 Sous Louis XVI

Sous Louis XIV Brve histoire des lieux La rue basse des remparts Lieu de promenade En 1676, Louis XIV fait abattre lenceinte de Paris que son pre avait fait difier et demande que le cours entre la Porte St-Honor et celle de Richelieu soit agrment dune double alle de peupliers. Ce cours devient un lieu de promenade trs pris. A droite, ce sont des champs de cultures marachres appartenant aux divers couvents de la Capitale. Au loin, les promeneurs aperoivent les petits villages de Clichy, St-Ouen et de Montmartre. Petit petit, les terrains se couvrent de maisons de

campagne que les riches aristocrates se font btir. Lhtel du fermier gnral Charles Marin-Delahaye construit en 1779. Au niveau de la toiture, un jardin suspendu avec pagode. Leau de pluie, recueillie dans de grands rservoirs, cheminait dans des rigoles qui alimentaient ensuite les fontaines situes dans les salons et cuisines. Cest le seul htel ou maison de campagne qui existe toujours. 2 Brve histoire des lieux sous Napolon III Charles-Louis-Napolon Bonaparte (1808-1873) Empereur des franais LEmpereur Napolon III qui a demand au Baron Haussmann darer Paris pour faciliter la circulation sollicite la cration

dun autre Opra dans le mme quartier, accessible par une artre trs large du chteau des Tuileries. Sous la Rvolution, le Directoire, lEmpire, la Restau-ration et la Monarchie de juillet, cette rue Basse des Remparts prend des noms diffrents pour finalement garder les noms de bd des Italiens (en souvenir des saltimbanques italiens), bd des Capucines (en raison du couvent des capucins) et bd de la Madeleine (car il prend fin aux pieds de lglise de la Madeleine). Les htels particuliers sont souvent devenus biens nationaux la Rvolution, les proprits ont t loties. Des cafsrestaurants de grande renomme ont merg le long des grands boulevards ainsi que des thtres de varits (OpraComique, thtre des nouveauts, thtre du prestidigitateur Robert Houdin, le thtre ou Opra Le Peletier). Ces grands boulevards sont toujours frquents par la jet-set de lpoque. Napolon III et sa femme Eugnie se rendent frquemment des Tuileries

Le baron Georges Eugne Haussmann (1809-1891) Prfet et Snateur Responsable et organisateur du grand chantier de Paris Le baron Haussmann qui a prvu la construction de grands htels boulevard des Capucines rserve un losange entre ce mme boulevard et celui quil vient de tracer (le boulevard Haussmann) puis prvoit la large avenue de lOpra. 3 Le lieu choisi par le baron Haussmann appartient la marquise dOsmond La marquise, la plus riche hritire de France lors de son mariage, y tient encore salon. Son pre agioteur et boursicoteur au profit de C. de Talleyrand avait achet lhtel de Radix de Sainte Foy, homme attach au service des frres de Louis XVI et peu recommandable. Au moment o le Baron Haussmann intervient auprs de la famille de la marquise dOsmond, lhtel est lou au danseur Musart qui y a tabli une cole de danse. La famille vend son htel et son grand jardin au gouvernement pour une bouche de pain. Le bel htel est ras. A droite de lhtel, on aperoit

une route : cest la rue de la Chausse dAntin Jacques Necker, ministre de Louis XVI, y avait fait construire deux htels dont lun fut vendu au banquier Rcamier. Le petit btiment est lentre de lHtel de Juliette de Rcamier. Aquarelle rcente de Christian Bnilan, architecte des monuments de 4 Le futur Opra de Charles Garnier A partir de septembre 1860, larchitecte de Napolon III, Eugne Emmanuel Viollet-le-Duc, suggre lide dun concours, aussitt accept. 171 architectes concourent ce projet et un seul sera retenu, le 38e, celui de Charles Garnier (1825-1898), jeune architecte inconnu de 33 ans mais nanmoins grand prix de Rome en 1848. Sur les gravats, un

baraquement : le bureau dtudes de Charles Garnier Par la suite, Charles Garnier cachera les travaux par des hautes palissades. Sur les gravats du bel Htel, Garnier se fait construire un btiment de fortune investi par son cabinet darchitecture. Ses collaborateurs (architectes et artistes quil connait bien) se runissent chaque jour mais ils ne sont pas au bout de leur peine Viollet-le-Duc, dpit de ne pas NB : Durant son adolescence, Charles Garnier fut pensionnaire Bellme, petite ville du Perche. Il a conu, Epernon et Hanches, petites villes situes dans la Beauce, non loin de Bellme, deux 5

LOpra Garnier est inaugur le 5 janvier 1875 Les travaux savrent plus difficiles que prvu : lors des fondations, leau monte. Cest une nappe souterraine alimente par des ruisseaux dvalant les hauteurs de la colline de Mnilmontant. Durant 8 mois, des pompes vapeur assainissent les soussols. Un rservoir en bton est ralis pour recevoir leau qui peut tout moment monter dans les colonnes de ldifice, colonnes recouvertes de pierres sculptes mais perces dune multitude de petits trous. Au moins, en cas dincendie, du sous sol, on ouvre les vannes et Le Prsident de la Rpublique immdiatement leau peut est entour du maire de teindre les flammes. Londres, du bourgmestre

Il faut que lesde travaux soient dAmsterdam, la famille termins pour linauguration royale dEspagne et de prs de de lexposition universelle 2000 invits venus dEurope. de 1867. La toiture nest Ovation de Charles Garnier le 5 janvier 1875 6 Le prix dentre dune loge lOpra tait du montant du prix dun appartement. En septembre 1870, la construction est arrte cause de la guerre contre la Prusse puis de la chute de lEmpire puis de linsurrection

des Communards. Les locaux de lOpra inachev deviennent un entrept de nourriture. Les travaux reprennent enfin en 1873, suite lincendie de lOpra Le Peletier le 28 octobre 1873. LOpra est Le chantier du futur Opra Cest en 1903 que la statue de Charles Garnier est mise en place. Celui-ci est dcd depuis 5 ans. Charles Garnier surveille larrive des calches. Elles montent la rampe ct droit, elles repartent par la rampe, ct gauche. Aucun risque dencombrement si ce nest le nombre dabonns, toujours de plus en plus nombreux. Le plan de lOpra sous la statue de 7 Des mascarons autour de la rosace. Un sofa pour les

clients qui ont fix un rendezvous. Ds le 7 fvrier 1875, le carnaval de Paris passe par le Nouvel Opra et reoit plus de 8000 invits. 8 Ce carnaval via lOpra Garnier a lieu tous les ans la mme poque puis Lentre de lOpra : une rosace. Lexpert peut lire le nom de Charles Garnier. Ce dernier, critiqu cesse en 1903. svrement davoir crit son nom, rpond alors quil est ncessaire quil se fasse connatre si lon veut laborder. Sa devise : Jaspire beaucoup, jattends peu Adle dAffry, duchesse de Castiglione Colonna (18361879) excute une Pythie pour le salon de

1870. Comme George Sand ou la duchesse dUzs, elle choisit un pseudonyme masculin : Marcello . Elle connait bien Charles Garnier quelle a rencontr quelques annes auparavant Rome. Ce dernier est conquis par luvre et demande au Ministre des Beaux-Arts de lacqurir pour linstaller sous le grand escalier. 9 Le got dapparat de Charles Garnier : le grand escalier Cet escalier majestueux permet aux abonns de se montrer. Aux risques de scrouler, la Comtesse de Greffulhe

nhsite pas grimper les marches avec une robe orne de 40 kg de perles. Fer forg, Marbre de diffrentes couleurs Onyx et cuivre des mainscourantes, mosaque et dorure la feuille dor. 1 0 1 1 Le nouvel

Art baroque e dude19 Au pied lescalier, deux statues torchres en bronze de AlbertErnest Carrier de Belleuse dit Carrier-Belleuse (1824-1887). Lescalier fut dabord clair au gaz puis llectricit partir de 1881. 1 2 Le grand escalier conduit lamphithtre, au parterre, lorchestre et aux baignoires.

Le plafond central, au dessus de lescalier, est compos de quatre voussures recouvertes de toiles maroufles du peintre Isidore Alexandre Auguste Pils (1813-1875). Elles sont claires par une verrire. Le plafond du grand escalier 1 3 Lescalier, les balcons, les couloirs sont autant de lieux pour se montrer larrive mais aussi lentracte et la sortie. 1 4 Les couloirs tincellent leurs tesselles multicolores, rivalisant avec les mosaques de la Cathdrale St-Marc de Venise. 1 5 Des bustes de

marbre reprsentant des artistes (cantatrices, tragdiennes danseuses..) afin que lon se souvienne jamais de leurs noms. De la mosaque au sol dans le style antique romain. Le premier tage : vers les 1 6 La grande Salle des Spectacles Le premire

coupole du plafond de la grande salle est peinte par lartiste prfre de Napolon III : Jules Eugne Lenepveu (1819-1898). Ce plafond est assez vite abm par cet clairage au gaz et en 1964, Andr Malraux fait appel Marc Chagall (1887-1985). La toile est immense. Lartiste travaille alors, mme le sol, dans un hangar

de ChalaisMeudon. Au centre, un immense lustre qui claire la salle (clairage au gaz de 1869 1881) Marc Chagall vient dobtenir la nationalit franaise. En remerciement, il offre sa toile. Charles Garnier utilise la couleur rouge (et non le bleu nattier) dont les reflets donnent un teint lumineux ces dames La grande salle des spectacles est situe au dessus de la vote de lancienne rotonde des abonns (ceux qui arrivaient directement en calche). Elle pouse une forme en fer cheval reprenant larchitecture des thtres litalienne. Sa grandeur est exceptionnelle : 5 niveaux, 31 m de largeur, 32 m de profondeur et 1

7 Dautres espaces sont destins galement au public. Le plafond de la rotonde du glacier est peinte par Jules Victor Clairin (18431919), grand ami de la tragdienne Sarah Bernhart. Cette fresque reprsente la ronde des bacchanales et des faunes. Deux rotondes chaque extrmit de la grande galerie sont prvues. Elles

doivent servir au rafraichissement des invits. La Rotonde du glacier 1 8 Le plafond de Jules Victor Clairin 1 9 2 0 Le plafond de Jules Victor Clairin Dans cette mme rotonde du glacier se trouvent des tapisseries

des Gobelins daprs des cartons peints par A.J. Mazerolle (18261889). Elles reprsentent les boissons que lon peut commander : le champagne bien sr, mais aussi le caf, le Dans cette salle, th et mme labsinthe. des bustes de grands artistes dautrefois. 2 1 La galerie ou grand foyer. Garnier sest inspir de la

galerie dApollon du Louvre et de la galerie des glaces de Versailles Le plafond voussures, peint par Paul Baudry (1828-1886) reprsente lhistoire de la Musique, de la Comdie et de la Tragdie 2 2 Ce grand foyer est un lieu rserv exclusivement aux hommes. Ces muses

observent et coutent. Les dames, quant elles, reoivent dans leurs loges respectives. Plafond du Grand Foyer 2 3 Plafond du Grand Foyer 2 4 2 5 Le Salon de la Lune La fresque est de Philippe Marie

Chaperon (18231907) Quatre groupes de sculptures ornent la faade : La Posie (avec ses palmes) de Franois Jouffroy (1806-1822) Le Drame Lyrique de Jean-Joseph Perraud (1819-1876) La Musique Instrumentale dEugne Guillaume (1822-1905) Et la Danse de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) (Les personnages dnuds de Carpeaux ont provoqu, lors de leur installation en 1869, lire des catholiques puritains : ils ont peint lencre de chine les corps des jeunes filles). Faade sud de lOpra Garnier 2 6 La toiture de lOpra Le toiture au dessus de la Salle de Spectacle, en forme de dme, est recouverte de cuivre qui, une fois oxyd prend la

couleur vert-clair. Les autres parties du toit sont en zinc, comme les toitures des autres immeubles de Paris. Apollon la lyre est une uvre dAim Millet (18191891). Il est en bronze mais la lyre est dore la feuille dor. Cette sculpture joue aussi et surtout le rle de paratonnerre. Apollon est entour de la Musique et de la La technique employe pour la dorure des deux

groupes de sculptures est la galvanoplastie. Elle est confie la Maison Christofle . Les artisans dArt fixent la feuille dor par lectrolyse, procd tout nouveau lpoque de la construction de lOpra. Ces sculptures valent une fortune et cette hauteur (76 m du sol), elles ne peuvent pas tre voles. 2 7

Le restaurant Fin Autour du Palais Garnier, des cariatides et des colonnes rostrales assurent lclairage. Premier clairage lectrique dans Paris (1881) Un restaurant avait t envisag par Charles Garnier mais pour des raisons budgtaires, les travaux navaient jamais t entrepris. A la demande du directeur de lOpra, larchitecte dintrieur Odile Decq conot en 2010 un dcor ultra moderne sous la Rotonde du Glacier et le restaurant est inaugur le 27 juin 2011. 2 8 Ce diaporama est usage non commercial

Il ne doit pas tre publi Il est adress gratuitement par courrier lectronique aux amis des amis Il ne doit pas tre modifi Aucune de ses vues ne doit en tre extraite Merci de respecter ces consignes La ralisatrice : Cath ou lOiseau de Feu Photos de loiseau de feu et quelques unes du net Cano n Pour voir ou revoir ses diaporamas, vous avez deux possibilits : Cliquez sur le site canadien de Lo : http://www.imagileonation.com/oiseau-de-feu.ws Ou bien allez sur Google et crivez : Oiseau de Feu Lo Musique : Dans les deux cas, vous devez enregistrer le diaporama pour pouvoir le visionner. Valse franaise de L. Lynde Ou bien, cliquez sur son propre site : (Souvenance)

http://www.chez-cath.fr/ Deux trs intressantes vidos sur le net de Aziz Benmansour sur la construction de lOpra Garnier : https://www.youtube.com/watch?v=mD7GipXpQuw https://www.youtube.com/watch?v=to6Xx-z2XyQ

Recently Viewed Presentations

  • CIS6930: Java Remote Method Invocation

    CIS6930: Java Remote Method Invocation

    Presented in MPJava: High-Performance Message Passing in Java using java.nio W. Pugh and J. Spacco, MASPLAS 2003 (also LCPC '03) Unclear if software (yet) released. JOPI Another object-oriented "pure Java" API for message-passing parallel programming.
  • The Role of Social Media Tools in Higher Education

    The Role of Social Media Tools in Higher Education

    5-8 Language Arts. 5-10 Bible. ... but.. Given recent developments, it's hard to argue that social media can bridge global divide (south/north; east/west) What is "social media"? Easy to create / user-generated content. ... The Role of Social Media Tools...
  • Some Things God Does Not Know - Westside Church of Christ

    Some Things God Does Not Know - Westside Church of Christ

    Anything But the Gospel to Call Sinners to Salvation. God does not know… Indictments of the Social Gospel. James P. Needham THE SOCIAL GOSPEL is a philosophy in religion that the church should concern itself with worldly problems rather than...
  • Texas Woman's University

    Texas Woman's University

    A purchase order (PO) is the TWU contract and commitment to pay between the university and the supplier to make a purchase. Created and approved by Purchasing. No order should ever be placed before an approved PO has been issued....
  • A Case for Grid Computing on Virtual Machines

    A Case for Grid Computing on Virtual Machines

    WAN GridVFS is tunneled through ssh between UFL and NWU. 4.2% 9.70 VM, Grid virtual FS 4.0% 9.68 VM, local N/A 9.31 Physical SpecHPC Climate (serial, medium) 2.0% 16.8 VM, Grid virtual FS 1.2% 16.6 VM, local N/A 16.4 Physical...
  • The Quebec Bridge Failure: August 27, 1907

    The Quebec Bridge Failure: August 27, 1907

    Arial Times New Roman Wingdings Soaring The Quebec Bridge Collapse August 29, 1907 Purpose for the bridge The Hired Help The Original Design PowerPoint Presentation A Change in Plans Construction Troubles During Construction The Collapse: August 29, 1907 Reasons for...
  • Stress and Students

    Stress and Students

    Stress defined: Stress is a function of the demands placed on us and our ability to meet them. Sources of Stress for Children. Perceived expectations of others (parents, teachers, academics, social groups)
  • Les points clés du programme de terminale

    Les points clés du programme de terminale

    Ces principes sont : - superposition - continuité - recoupement - identité paléontologique La datation absolue La chronologie absolue, en donnant accès à l'âge des roches et des fossiles, permet de mesurer les durées des phénomènes géologiques.